Évaluer la condition physique, Tests d’avant saison.

piste d’athlétisme

Dans les périodes d’intersaison évaluer la condition physique est toujours d’actualité. En effet c’est le moment où on retrouve les redoutables tests d’endurance, on a tous souffert en tant que sportifs ces moments où on nous demande de vider le réservoir afin d’obtenir des donnés qui vont nous donner une idée de notre état de forme général. Ces donnés des tests, utilisées de façon judicieuse, vont nous aider à optimiser notre entraînement dans cette entrée je vais essayer de éclaircir quelques aspects et de vous donner des outils a mettre en place.

Il faut pas oublier qu’un test n’est pas plus qu’un cliché de l’état de forme on doit pas trop se fixer dessous en montrer à nos athlètes qu’il n’est pas un outil de répression ou punition et plutôt un outil qui nous aide à améliorer notre performance en tant qu’athlètes et entraîneurs.

athlète prêt pour la course
Un test physique demande de la détermination et une bonne dose de motivation afin que les résultats soient optimaux.

L’évaluation n’est pas spécifique du geste et de l’épreuve finale car elle est faite selon un protocole donné, à un moment et dans un lieu donné (contexte) forcément différent de celui de l’épreuve finale. par contre c’est intéressant afin de:

ORIENTER – ORGANISER – PLANIFIER

  1. POUR LE SPORTIF : connaître ses points forts et points faibles,
  2. POUR L’ENTRAINEMENT : connaître les possibilités et les limites (entraînabilité):
    • optimiser les potentiels, définir le contenu de l’entraînement (charge),
  3. POUR L’ENTRAÎNEUR : mesurer une adaptation, une progression ou régression :
    • établir un programme de travail, valider des étapes et fixer des priorités ou des objectifs,
  4. POUR L’INSTITUTION : mesurer, classer et comparer des capacités et des aptitudes :
    • repérer des talents, regrouper des potentiels, constituer des équipes.

Choix des tests pour bien évaluer la condition physique :

Même si l’entraîneur peut créer ses propres tests, 3 principes simples doivent être respectés pour que ceux-ci soient significatifs et comparables :

  1. SIMPLICITÉ DES MESURES = SENSIBILITÉ
    • Elles doivent être facile et fiable : matériel simple et précis (balance, mètre, chronomètre)…
  2. REPRODUCTIBILITÉ DES MESURES = VALIDITÉ
    • Elles doivent pouvoir être faites n’importe où et n’importe quand
  3. FIABILITÉ DES MESURES = FIDÉLITÉ
    • Les mesures ne doivent pas dépendre de facteurs extérieurs ou de l’évaluateur (universalité des mesures)

Trois tests d’endurance à mettre en avant:

Comme test d’endurance on va mesurer la capacité à continuer le plus longtemps possible un exercice.

A suivre je vais mettre en avant trois tests de la condition physique d’endurance. Le premier va donner des donnés qui vont nous permettre d’évaluer plutôt les conditions d’endurance de l’athlète, et les deuxième et troisième vont être un test bien plus dirigée à évaluer la capacité anaérobie lactique, et vont être plus spécifiques aux sports type Rugby, Handball, Football, Foot américain.

  1. Luc léger navette,
  2. Test australien,
  3. Bronco test.

Ces tests sont mises en avant par leur utilité/complexité à mettre en place. Je trouve la relation très intéressante et que vous soyez sportif ou coach je vous invite à évaluer vos capacités pour mieux planifier (à lire aussi mon entrée sur la planification d’entraînement)votre entraînement, et évaluer au fur et à mesure votre progression et celle de vos athlètes.

Le Luc Leger navette pour évaluer la condition physique.

Il s’agit d’un test d’endurance permettant une évaluation extrapolée de la consommation maximale d’oxygène. Ce test reproductible et comparatif permet de suivre l’évolution de la vitesse maximale aérobie (VMA).

Des plots sont placés tous les 20 mètres, ou cette surface peut être délimitée par deux lignes parallèles de 20 mètres. Un magnétophone ou un transmetteur de sons est nécessaire.

L’enregistrement va informer à l’athlète à tout moment le déroulement du test qui se fais en suivant les bips sonores.

Le déroulement du test de Léger est extrêmement simple. Les sujets doivent partir de la première ligne au premier signal sonore en direction de la seconde ligne, puis repartir de cette seconde ligne au second signal sonore en direction de la première ligne et ainsi de suite jusqu’à épuisement sachant que les signaux sonores sont de plus en plus rapprochés au fil du test. Dans le cas où l’athlète n’est pas capable d’arriver à la ligne il devra arrêter son test et se souvenir du palier dans lequel il est arrivé à l’épuisement.

Voici la bande son du test.

Le test navette australien pour évaluer la condition physique.

Le test navette comme référence de test de capacité anaérobie lactique :

Test navette australien

3 éléments peuvent être mesurés :

  • La plus grande distance parcourue qui donne une idée de la puissance du métabolisme anaérobie lactique.
  • La distance totale parcourue pour connaitre la capacité anaérobique lactique.
  • L’endurance à la lactatémie qui est la différence entre la plus longue et la moins longue distance parcourue au cours de six répétitions.

Mesure de performance pour la capacité anaérobique lactique.

  • Le joueur réalise 6 répétitions de 30s avec 35s de récupération entre deux répétitions
  • Calculer la distance totale parcourue sur l’ensemble des 6 répétitions y compris la distance parcourue sur le dernier aller-retour même si ce dernier n’a pas été complété
  • Exemple : Le joueur s’est arrêté sur son retour de la navette à 25 m entre les lignes 20 et 15 et à 1 mètre devant cette dernière Performance = 2 X 5m + 2 X 10m + 2 X 15m + 2 X 20m + 1 X 25 + 9 m (distance entre la ligne des 25m et son point d’arrêt) = 134 m

Voici la grille d’évaluation du test, Source FFR:

POSTEA AMELIORERBIENTRES BIEN
1/3/4/5PERF. 600M600 PERF. 650MPERF. 650
2/6/7/8PERF. 650M650 PERF. 700MPERF. 700M
9/10/12/13PERF. 670M670 PERF. 720MPERF. 720M
11/14/15PERF.680M680 PERF. 730MPERF. 730M

Bronco test pour évaluer la condition physique.

Le bronco test nous viens de nouvelle Zélande et il est utilisé actuellement par la plupart des équipes professionnelles en Rugby. il est extrêmement simple et facile à mettre en place.

Il se déroule sur trois distances 20M, 40M, 60M où l’athlète enchaîne les navettes entre ces trois distances, le tout 5 fois à la suite sans récupération.

BRONCO TEST
BRONCO TEST

Comment calculer sa VMA avec le Bronco Test:

Ce test est spécialisé pour la pratique du Rugby, mais il peut être utilisé par tout autre discipline. Pour calculer votre Vitesse maximale aérobie (VMA) il vous suffit de diviser 1200m (mètres parcourues lors du bronco test) entre le temps nécessaire pour compléter l’épreuve, avec une correction en fonction de la masse corporelle de l’athlète (donnés issues de Baker & Heaney 2015)

  • Equation pour athlètes de 100 kg de masse corporelle ou plus:
    • VMA (m/s) = 1200 / (temps en secondes – 29)
  • équation pour athlètes de moins de 100 kg de masse corporelle:
    • VMA (m/s) = 1200 / (temps en secondes – 20.3)

Les standards:

Rugby

  • 3/4: les arrières du niveau professionnel se trouvent entre 4’23 »- 4’40 »
  • Avants: les avants du niveau professionnel se trouvent entre 4’35 » – 5′:10 »

J’espère vous avoir aidé!

si vous cherchez un coach pour évaluer votre condition physique ou améliorer votre performance et prendre encore plus de plaisir dans votre pratique sportive, je serais ravi de vous aider à accomplir vos objectifs.

coach regarde ses notes

Coaching Sportif

Le Coaching sportif personnel devient d’actualité avec le contexte actuel, où les individus se rendent compte de l’importance de garder un état de santé optimal…
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page