Sport au travail, bienfaits du coaching en entreprise.

homme en costume prêt pour la course à pied

Réaliser 10 000 pas par jour, brûler 500 calories par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la distance parcourue en Running avec son application… Le sport est à la mode et l’entreprise ne déroge pas à cette règle. Chiffres à l’appui des bienfaits du sport au travail et conseils pour bien choisir son coach sportif.

homme en costume prêt pour la course à pied, sport au travail
Sport au travail

Les entreprises, garantes du bien-être des salariés

Dès 2008, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclarait que les employeurs devaient s’assurer de la bonne santé de leurs employés, notamment grâce à la pratique d’une activité physique régulière. Récemment, de nombreuses études ont démontré que les entreprises s’investissaient davantage pour le bien-être de leurs salariés.

L’introduction du sport en entreprise aurait ainsi des vertus non négligeables :

  • Réduction de l’absentéisme (notamment causé par la dépression),
  • Des troubles musculo-squelettiques,
  • De l’exposition au stress, grâce notamment à une sédentarité moins marquée.

Ce dernier aspect est d’autant plus important à prendre en considération lorsque l’on sait que « la sédentarité réduit notre espérance de vie », comme l’indique François Carré dans son ouvrage « Danger sédentarité ».

Parmi les 43 % des Français déclarant pratiquer une activité physique, seuls 17 % en pratiquent une sur leur lieu de travail.

Maladies cardio-vasculaires, hypertension, sédentarité, et par conséquent la pratique d’une activité physique régulière, figurent désormais au cœur des problématiques des employeurs, car on observe un allongement de la carrière professionnelle. De plus, les contraintes personnelles ne permettant pas toujours de s’octroyer des moments pour le sport, l’entreprise se doit de proposer des aménagements ou des solutions pratiques pour le rendre accessible dans ses locaux ou à proximité du lieu de travail.

Quels enjeux pour l’employeur ?

Si le salarié bénéficie directement des effets positifs du sport, notamment dans son quotidien professionnel (meilleur gestion du stress, qualité du sommeil, dynamisme…), l’employeur a lui aussi tout à y gagner. En favorisant le bien-être de ses salariés, l’employeur accroit leur motivation, leur efficacité et donc leur productivité. Une offre sportive en milieu professionnel est le plus souvent mise en place et proposée par les DRH, dans le cadre de leur stratégie RSE (Responsabilité sociale des Entreprises). Il leur incombe alors de relayer les messages des pouvoirs publics sur l’intérêt de pratiquer une activité physique régulière et de surveiller son régime alimentaire pour rester en bonne santé et augmenter le bien-être des équipes, et d’obtenir l’adhésion de tous aux options proposées en interne.

Groupe de personnes effectuent des étirements.
Stretching en groupe

Le sport en entreprise peut se présenter sous différentes formes (séances de remise en forme, stretching, cours de Running en extérieur…)le salarié peut aussi bénéficier d’un accès à des installations sportives (salle de musculation, vestiaires, terrains de sport…) au sein même de l’entreprise.

Si les grandes structures disposent de salles de sport pour leurs salariés, les plus petites peuvent adhérer à des programmes indépendants. Coachs sportifs pour petits groupes, inscriptions à des courses, ou à des programmes sportifs, le choix est désormais vaste.

Quelques chiffres sur le sport au travail, issues de l’étude nationale et internationale sur l’impact économique de l’APS

  • 42% des français ne font pas de sport par manque de temps,
  • Le sport en entreprise réduit le stress, la fatigue et améliore le bien-être, retardement de l’âge de la dépendance de 6ans,
  • Un salarié peut espérer gagner 3 ans de vie en pratiquant une activité sportive régulière, 30 à 34€ par an d’économie dans le budget santé,
  • Réduction du nombre de jours d’arrêts maladie, ainsi que les accidents du travail, +6% à +9% d’amélioration de la productivité,
  • 1 à 14% d’amélioration de la rentabilité nette pour l’entreprise

Le sondage élaboré par Decathlon Pro et le cabinet d’étude Market Audit en partenariat avec l’Ufolep, l’Irfo et l’entreprise Squad*révèle tout d’abord un décalage entre le trop peu d’initiatives prises par les entreprises et le fort désir de sport des salariés.

En effet, 7 % seulement des entreprises incitent leurs employés à pratiquer du sport alors que 78 % des répondants pratiqueraient du sport en entreprise si les conditions étaient réunies, notamment les femmes (71 %) et les moins de 30 ans (80 %). Ils sont 23 % à penser que la pratique du sport améliore la qualité de vie au travail, derrière la détente (49 %), la flexibilité du temps de travail (48 %), l’ergonomie au bureau (45 %) et l’accompagnement par une mutuelle (42 %). Pour améliorer cette qualité de vie, les employeurs proposent le plus souvent une mutuelle (36 %). Seules 12 % des entreprises proposent à leurs salariés de pratiquer une activité physique au travail. Ceux issus des CSP supérieures et habitant dans la région IDF sont légèrement favorisés.

Les salariés qui pratiquent du sport en entreprise le font principalement pour décompresser (46 %) et garder une bonne forme physique (40 %). Selon le panel, la non-pratique du sport dans le cadre du travail s’explique par le manque de temps. Les éléments qui pourraient concrètement inciter les non-pratiquants à faire du sport dans le cadre du travail sont un lieu dédié (51 %), plus de temps disponible pour pratiquer (42 %) et un lieu pour se changer (40 %).

Choisir son coach,

Le choix est ample dans le monde du coaching en entreprise, aujourd’hui on peut trouver beaucoup des professionnels des métiers de la forme qui pourront satisfaire les besoins basiques d’une structure qui veut instaurer une pratique sportive au profit de ses salariés. Par contre trouver un coach qui sache comprendre les exigences du milieu de l’entreprise, avec ses contraintes et ses handicaps est un peu plus difficile.

Un coach issu du monde du sport de haut niveau.

On sait qu’un athlète de haut niveau tout au long de sa carrière sportive ne vise qu’un seul objectif : la performance. les compétences développées par ces athlètes tout au long de leur carrière sportive sont recherchées par les entreprises : gestion du stress, esprit d’équipe, résistance à l’effort, dépassement de soi, capacité à rebondir, …

Match international Rugby Spain V Germany
Espagne vs Allemagne Rugby

Qui de mieux saura vous accompagner dans la tonification, la remise en forme où encore la perte du poids qu’un professionnel du sport qu’a connu ces efforts depuis son plus jeune age?

Un coach habitué à la recherche de la performance va toujours vouloir optimiser le temps de travail afin d’obtenir les meilleurs résultats(méthodes HITT) en veillant à la bonne exécution des exercices. De la même façon un habitué de l’entraînement sait que la récupération et la gestion du stress par moyen des assouplissements, des exercices de respiration mais surtout par une approche psychologique bien spécifique et optimale qu’est souvent le facteur différenciateur entre la victoire et la défaite.

Les 5 grands types de compétences des sportifs

  • Du savoir théorique (« savoir que »),
  • Des savoirs procéduraux (« comment s’y prendre pour »),
  • Des savoir-faire procéduraux (« savoir comment le faire », « s’être entraîné à »),
  • Du savoir-faire grâce à l’expérience (issus de la pratique),
  • Des savoir-faire sociaux (« savoir être »).

Il existe un référentiel des compétences des sportifs de haut niveau. Publié par l’Insep en 2008 .

Si vous voulez donc dynamiser votre structure, améliorer la cohésion entre les salariés, aider à vos collaborateurs à concilier le stress et améliorer leur sommeil, réfléchissez à engager un coach issu du sport de haut niveau pour mieux véhiculer les valeurs de votre entreprise par moyen des activités sportives au bureau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page